Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'éco-conception des emballages est un enjeu majeur... Réunir les idées pour apporter de l'innovation, des comportements respectueux et surtout une démarche responsable de la part des industriels...

11 May

#WBI #MRIF_Québec : Eco-conception des emballages & pertes alimentaires (Part II > #emballages actifs & intelligents)

Publié par eco-conception-packaging

Enjeux du secteur de l'emballage.

Enjeux du secteur de l'emballage.

Participation au colloque à Montréal :

« Solutions d'emballages actifs et intelligents et le design optimisé des emballages pour réduire les emballages et les pertes alimentaires. »

La conférence de M. Bruno Ponsard, Directeur de l'ITEGA, le partenaire officiel québecois dans le cadre de la commission mixte permanente1 entre la HE Charlemagne en Wallonie-Bruxelles et le Québec, portait spécifiquement sur les avancées des emballages actifs et intelligents dans la lutte contre la gaspillage alimentaire. Car, et c'est malheureusement mondial, les pertes et les gaspillages alimentaires sont énormes. On cite des chiffres époustouflants de plus d'un milliard de tonnes ! C'est la raison pour laquelle de nombreuses initiatives2 voient le jour, dont ce colloque à Montréal. Même s'il faut tenir compte de l'entièreté du cycle de vie (Pratiques agricoles, conservation post récolte, procédés de transformation alimentaire, entreposage, emballage, transport, étiquetage, emballage, conservation, portion...), il est remarquable que la part de l'emballage reste signifiante et certainement optimisable.

Comme le décrit le tableau ci-dessus, les enjeux du secteur packaging sont impressionnants et les nouvelles technologies vont apporter des solutions intéressantes et même étonnantes d'ici quelques années... Bruno Ponsard cite ses références concernant le marché des emballages actifs et intelligents :

  • Des études montrent que le marché des emballages actifs et intelligents aura une croissance d’environ 8% par an

  • Des prévisions d’un marché global de 60 milliards de US $ en 2021

  • Les technologies en emballage actif et/ou intelligent auront un impact très fort sur le secteur de l’emballage sur un horizon de 5 ans

  • Le premier marché est celui des États-Unis suivi de l’Europe puis du Japon.

Les emballages actifs avec des absorbeurs sont surtout destinés à contrer les effets de l’oxygène (O2) ou de l’humidité (H2O). Ils peuvent aussi s’intéresser à l’éthylène (fruit et légumes) et au dioxyde de carbone (CO2). Les emballages actifs émetteurs permettent de faire diffuser des composés bénéfiques afin d’accroître la durée de vie du produit tout en gardant les propriétés organoleptiques du produit. Il est possible de retrouver des émetteurs d’éthanol, de CO2, d’agents antimicrobiens, d’huiles essentielles.

Les emballages intelligents se développent à travers plusieurs axes technologiques :

  • Qualité du produit : Puce colorimétrique, ITT (indicateur temps-température), RFID, senseurs et bio senseurs,…

  • Communication et marketing : RFID, QR, NFC, Réalité Augmentée (AR),…

  • Logistique : RFID, microélectronique,…

  • Lutte contre le vol et la contrefaçon : encres spécifiques, microélectronique,…

Un beau nombre d'exemples de réalisations commerciales sont présentées par Bruno Ponsard qui termine son exposé par des travaux de recherche en cours par l'ITEGA, l'École Polytechnique Montréal et la chaire de recherche 3S Pack tels que :

  • Buvard antimicrobien avec hydrogel : barquettes de viande;

  • Nanoparticules fonctionnalisées dans des films polymères : détection de pathogènes alimentaires

  • Puce fraîcheur salade : puce colorimétrique

Alors, soyez attentifs aux nouvelles technologies qui permettront, c'est déjà une réalité, de lutter contre les pertes et le gaspillage alimentaires.

Et pour nos amis canadiens, n'oubliez pas la date du 21 mai pour :

7e RDV de l'emballage - Montréal

7e RDV de l'emballage - Montréal

Commenter cet article

À propos

L'éco-conception des emballages est un enjeu majeur... Réunir les idées pour apporter de l'innovation, des comportements respectueux et surtout une démarche responsable de la part des industriels...