Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'éco-conception des emballages est un enjeu majeur... Réunir les idées pour apporter de l'innovation, des comportements respectueux et surtout une démarche responsable de la part des industriels...

10 Jul

Deuxième mission ITEGA en Wallonie-Bruxelles

Publié par eco-conception-packaging

Rapport de mission – Éco-conception des emballages
Coopération Québec/Wallonie-Bruxelles – VII commission mixte permanente


Titre : L’éco-conception des emballages : une démarche systémique préventive et innovante pour minimiser l’impact environnemental.


Date de la mission : Du 4 juin 2012 au 8 juin 2012 inclusivement.


La deuxième mission de l’ITEGA en région Wallone et Bruxelles Capitale fait suite à la première mission du centre québécois tenue en janvier 2012 et à une deuxième mission à Montréal en mai 2012 pour l’ISIPack de la Haute École Charlemagne. L’objectif principal de cette mission était d’intensifier les échanges particulièrement sur la formation en emballage et sur l’approche systémique en éco-emballage comme outil d’aide aux entreprises.

 

  • Objectif 1 : Formation en emballage

L’ISIPack de la Haute école Charlemagne (Liège) forme des ingénieurs en emballage (Master) et a fait une demande au ministère pour débuter, dès septembre 2012, un Bachelor (Bac+3) professionnalisant en éco-emballage (éco-packaging). Cette formation est le fruit d’une volonté de répondre plus adéquatement au besoin des entreprises et elle permettrait donc de former des techniciens en emballage sur une période de trois (3) ans. Cette démarche entreprise par l’ISIPack de la Haute École Charlemagne pourrait servir de base au développement d’une telle formation au Québec à travers le collège de Maisonneuve. Durant la mission, les deux partenaires ont partagé sur les enjeux autour de l’élaboration de la formation en éco-emballage (recrutement des étudiants, élaboration des cours, besoin des entreprises,…). Il semble évident pour les partenaires wallons et québécois, qu’une relation à plus long terme sur la formation en éco-emballage peut se construire afin d’aider à la mise en place d’une formation similaire au Québec, de permettre des échanges entre des enseignants, de donner aux étudiants une vision de la réalité des marchés européen et nord-américain en emballage et enfin de pérenniser les stages étudiants.


Durant la mission, les partenaires ont aussi convenu de proposer un stage à l’ITEGA (Québec) à au moins un (1) étudiant en Master 2 (ingénieur) de l’ISIPack à partir de février 2013. L’ébauche du sujet a été réalisée lors de la semaine de mission et il devra être finalisé d’ici la rentrée de septembre 2012 pour permettre aux étudiants de faire un choix éclairé et d’amorcer les démarches administratives le plus rapidement possible. De plus, il a été convenu de solliciter certains partenaires de l’ITEGA au Québec pour évaluer la possibilité d’avoir un autre stage au sein d’une entreprise québécoise.

Enfin le mercredi 6 juin 2012, monsieur Léonard de l’ISIPack et monsieur Ponsard de l’ITEGA ont fait deux présentations (une demi-journée) à des industriels belges dans le cadre d’une activité de l’IFP (http://www.ipv-ifp.be/sur_IFP) organisé par monsieur Benoît Dutat. Cette activité a permis de croiser les regards québécois et nord-américain avec ceux de la Belgique et de l’Europe au niveau des emballages alimentaires. La formation des techniciens et ingénieurs en emballage a bien évidement été évoquée lors de la présentation de l’ISIPack. Cette rencontre a aussi favorisé l’échange entre l’IFP, l’ISIPack et l’ITEGA pour susciter d’autres initiatives dans le futur concernant les formations en emballage alimentaire.

 

  • Objectif 2 : Approche systémique en éco-emballage

Les deux partenaires constatent l’ampleur de l’outil à mettre en place afin de guider les utilisateurs (entreprises) dans les choix à faire pour permettre le développement d’emballage éco-conçu. Néanmoins, le besoin semble être présent aussi bien en Belgique qu’au Québec. L’idée de l’outil a aussi été présentée lors de la demi-journée organisée par l’IFP.


Le travail pourrait être amorcé dans le cadre d’un stage pour un étudiant de niveau ingénieur (voir objectif 1 – formation). Il devra aussi s’inspirer des différentes initiatives et publications mises de l’avant par d’autres organismes (Éco Entreprises Québec, Packaging Association of Canada,….). Il est à noter cependant que le développement complet de cet outil devra faire l’objet d’un soutien financier spécifique. Les partenaires conviennent d’identifier les démarches à entreprendre dans ce sens auprès d’organismes subventionnaires et/ou d’entreprises.

 

  • Objectif additionnel : réseautage avec des centres de recherche

Materia-Nova.jpgDans le cadre de la mission de l’ITEGA en Wallonie, une rencontre a eu lieu le 4 juin 2012 avec le centre de recherche Matéria Nova à Mons (http://www.materianova.be/). Une présentation, par madame Dorothée Coevoet, des différents axes de recherche et du regroupement de plusieurs laboratoires belges a été faite. Des échanges ont eu lieu quant aux matériaux d’emballages novateurs (biomatériaux, traitement de surfaces, nanotechnologies,…) selon les stratégies de développement des deux centres de recherche belge et québécois. Ceci pourrait éventuellement amener à des projets de R&D collaboratifs dans le futur.

 

De Bruno Ponsard, Directeur ITEGA Montréal

Commenter cet article

À propos

L'éco-conception des emballages est un enjeu majeur... Réunir les idées pour apporter de l'innovation, des comportements respectueux et surtout une démarche responsable de la part des industriels...