Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'éco-conception des emballages est un enjeu majeur... Réunir les idées pour apporter de l'innovation, des comportements respectueux et surtout une démarche responsable de la part des industriels...

03 Mar

Salon NINO > Namur Innovation, une première organisation !

Publié par eco-conception-packaging

 

  NINO 1C'est avec un grand plaisir que le nouveau bachelier en écopackaging participait ces dimanche 9 et lundi 10 février à la première édition du salon multisectoriel de l'innovation de Namur.

Dédié aux secteurs innovants et porteurs en Wallonie, c'est tout naturellement que le stand de la catégorie technique de la HE Charlemagne trouvait sa place parmi des PME innovantes, des institutions publiques soutenant le thématique, des universités et autres acteurs namurois.

Nouveau-9141.JPGCar l'écopackaging est un vecteur obligatoire d'innovation, obligeant toute entreprise à se remettre en question en développant de nouveaux emballages ou techniques de conditionnement plus respectueux de l'environnement.

Mais soyons francs, si le nombre d'exposants n'est pas encore optimal, par contre les conférenciers invités étaient vraiment à la hauteur des espérances des organisateurs.

Nouveau-9127.JPGIl en sera pas possible de citer toutes les interventions lors des deux journées de colloque. Nous retiendrons dans ces quelques lignes les orateurs les plus percutants en résumant en quelques expressions les moments forts.

Comment alimenter la volonté de créer de l'innovation chez les jeunes?

Commençons par Roland Gillet, professeur de finance à la Sorbonne et professuer invité à Solvay. Fort de sa longue expérience d'enseignant, c'est avec deux anecdotes qu'il a voulu sensibiliser le public à la réalité, contradictoire ou plutôt antagonique, de la formation universitaire.Car, si nous voulons éveillerun esprit créatif chez un jeune apprenant, devons-nous suivre encore utiliser des méthodes probablement trop vieilles ? Ces méthodes où bosser, bûcher, travailler, étudier rythment avec fatigue, stress, épuisement, découragement...

Non, dit-il, la voix haute et de face ! Et de citer l'exemple d'un l'étudiant, laissé libre, sans contrainte, à la montagne, passionné de ski, jalousé par ses collègues car bronzé, en pleine forme, sportif et... capable de publier trois articles scientifiques reconnus de grande valeur en 3 ans !

Mais cet étudiant pouvait-il trouver la moindre excuse à un éventuel échec ? Non, il ne pouvait pas expliquer que les études étaient trop difficiles, trop dures...

Roland Gillet explique et démontre qu'il est grand temps de changer les « contextes » de la formation et de mettre en avant ce qui permet de créer l'innovation. Pourquoi un jeune chercheur est-il cantonné dans un mini labo aux budgets limités alors que le moindre footballeur « prometteur(?) » est chouchouté avec des promesses de salaire dépassant les millions d'euros ?

Le solar impulse > un projet magique

Que retenir du superbe exposé de Richard Thommeret sur l’aventure (et vidéo) du Solar Implulse, directeurmarketing stratégique en charge d’un tiers des business du groupe Solvay, dont la fonction est de guiderdans les démarches d’innovation et d’investissement ?

En premier, qu'un projet n'aboutit que si le porteur est passionné et veut vraimentaller jusqu'au bout. Pour ce défi, ce sont deux suisses Bertrand Piccard et André Borschberg, qui, depuis plus de 10 ans se sont battus pour ce projet considéré comme fou par certains. Car, pour que le projet aboutisse, de nouvelles solutions devaientimpérativement être inventées. Et c'est l'anecdote expliquant la raison du non investissement des ingénieurs d'Airbus qui pensaient que c'était impossible !

Par contre, en demandant aux ingénieurs en construction navale, spécialisés dans les voiliers de compétition, la conception des ailes, pourquoi ont-ils ont pu les construire construire autour d'un squelette en matériau composite (fibre de carbone et nid d’abeille en sandwich) pour cet avion dont l'envergure atteint les 63 m ? Tout simplement parce qu'ils ne savaient pas que c'était impossible !

Notons aussi que la surface inférieure des ailes est revêtue d’un film souple et la surface supérieure est couverte de cellules solaires encapsulées.

D'autres orateurs passionnants lors du colloque, bien sûr ! Mais nous en retenons surtout que si l'innovation a toujours existé, pour s'en sortir aujourd'hui, il faut de nouveau innover ! Et donc aider les personnes qui bougent, qui osent, qui n'ont pas peur, qui avancent ! Et favoriser les espaces de créations, les rencontres.

Et pour les jeunes désirant innover en écoconception d'un emballage alimentaire, rendez-vous sur le site du concours  « éco-emballe-moi » , ce n'est pas si facile !

canevas.pngLe "cours/conférence" d'Yves Pigneur, Professeur HEC à Lausanne, sur le "Business Model Generation" méritait à lui seul le détour. Il n'est désormais plus possible de concevoir un projet d'entreprise comme avant !



Pascal Léonard,Ing Conseil & Emballagiste

#ecopackaging #packaging #innovation

Les références :

Commenter cet article

À propos

L'éco-conception des emballages est un enjeu majeur... Réunir les idées pour apporter de l'innovation, des comportements respectueux et surtout une démarche responsable de la part des industriels...