Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'éco-conception des emballages est un enjeu majeur... Réunir les idées pour apporter de l'innovation, des comportements respectueux et surtout une démarche responsable de la part des industriels...

20 May

3e mission WBI-MRI : ISIPack (Haute Ecole Charlemagne) et ITEGA

Publié par eco-conception-packaging

 

ITEGALundi 7 mai:

Visite des centres ITEGA et CEPROCQ

Personnes rencontrées:

Notre partenaire, Bruno Ponsard nous accueille en ses installations et nous fait une visite des labos. L'activité rencontrée et les différents projets de recherche en cours confirme l'intérêt de l'industrie dans une collaboration active avec les experts du monde scientifique.

En présence de plusieurs chercheurs dont Mohamed Laakel et Anne Maltais, une réunion rappelant les objectifs de la mission, au stade du début de cette 3e mission d'une semaine en présence du Directeur de l'ISIPack, la catégorie technique de la HE Charlemagne qui forme des masters en sciences de l'Ingénieur Industriel en emballage et conditionnement.Quebec-2012--44-.JPG

En tant que chargé de mission, je présente l'idée du projet ECP (Eco-Conception-Packaging), un outil d'information, de formation continue, d'échange, d'aide à la décision. Mohamed, concerné par cette démarche, interpelle positivement les partenaires afin de les sensibiliser à diverses problématiques vécues sur le terrain.

Lors de cette présentation, une fois de plus, le besoin de participation des entreprises et industriels est souligné lors de cette intervention car cela permettrait de mieux cibler les besoins et les attentes du secteur agro-alimentaire de nos régions afin de donner de vraies réponses aux bonnes questions.

A noter: Avec le soutien de l'IFP, deux conférences sur l'emballage et le développement durable sont programmées le 6 juin en Wallonie. De nouvelles formations continues pourraient ainsi voir le jour en réponses aux enjeux de la société de demain.



CNRC.jpgMardi 8 mai:

Visite CNRC (Conseil National de Recherches Canada) ou NRC (National Reserach Council Canada)

Personne rencontrée:

Nathalie Chapleau, Ph.D.,

Attachée de recherche, conception et mise en œuvre des matériaux

nathalie.chapleau@nrc.ca

À Boucherville, le CNRC met au point des systèmes à haute performance pour répondre aux besoins de matériaux et de méthodes de fabrication de pointe de ses partenaires industriels. L'institut des matériaux industriels (IMI) du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) effectue des recherches dans le domaine des films polymères.

L'approche poursuivie est d'étudier les relations « procédé-structure-
performance » des films pour des films soufflés multicouches et/ou monocouche ainsi que des films "cast" avec ou sans orientation biaxiale (tenter).

Les objectifs sont de :

  • relier les paramètres de procédé à la structure (morphologie et orientation) développée dans les films;

  • développer des modèles et relations entre la structure et la performance des films (mécaniques, retrait, déchirure, barrière etc.);

  • développer des techniques pour le suivi en ligne des procédés de films (épaisseur, cristallinité, orientation, etc.);

  • développer des modèles et des méthodes de simulation pour l'optimisation des procédés films.

Les procédés de fabrication des films sont déjà bien établis. L'intérêt réside plutôt dans leur optimisation par la caractérisation des matériaux, les études de faisabilité, les films et formulations pour des applications spécifiques, le suivi en ligne des procédés et les essais pilotes.

Des efforts sont entrepris pour développer des relations procédé-structure d'une part et structure-performance d'autre part ainsi que le suivi de la structure de films obtenus par différents procédés et conditions.

Après une présentations des travaux en cours et un échange fructueux avec les chercheurs présents de l'ITEGA (Anne Maltais et Mohamed Laakel) et la délégation de l'ISIPack, une visite des lieux a permis de découvrir la qualité de l'équipement du centre comprenant, entre-autres:Québec 2012 (58)

  • Ligne de coextrusion soufflage de films multicouches

  • Ligne d'extrusion soufflage de films monocouches

  • Ligne de coextrusion "cast"

  • Étireur biaxial

  • Et de nombreux appareils de mesure...



logo sial frMecredi 9 mai:

Visite du salon SIAL Canada, la vitrine de l'agroalimentaire de l'Amérique du nord.

La journée du mercredi s'annonce très agréable avec la visite du salon agro-alimentaire du SIAL au palais des congrès de Montréal. Avec 676 exposants provenant de 45 pays et près de 14 000 visiteurs professionnels venus de 60 pays, il ne fait aucun doute que cette édition du SIAL Canada a remporté un succès retentissant, étant déjà considérée par les organisateurs comme une année record à plusieurs niveaux!

Quebec-2012--102-.JPGD'abord, le concours TENDANCES & INNOVATIONS, a récompensé les meilleures innovations alimentaires internationales de l’année et révélé les nouvelles tendances de consommation dans le monde.Quebec-2012--82-.JPG La compétition a une fois de plus été de taille cette année. Après avoir sélectionné 10 finalistes, les jurés ont couronné le produit le plus novateur, selon un processus de sélection rigoureux. C’est «Perles d’Érable» de Citadelle qui a remporté les grands honneurs du concours 2012. De son côté, OLIVE D’OR, plus important concours international d’huiles d’olive extra vierge en Amérique du Nord, a encore une fois fait beaucoup d'adeptes!

Rencontre au SET

Enfin, l’événement PACK CONCEPT by SET a fait son entrée au Salon cette année, afin de souligner la mise sur pied du nouveau secteur SET Canada, de l’emballage et de la transformation. Les créations des étudiants en design packaging de l’Université de Montréal et de Design UQAM ont été exposées. Cet événement très couru a été accompagné de quatre conférences gratuites, dont celle de notre partenaire, M. Bruno Ponsard qui sera à nouveau parmi nous le 6 juin, dans le cadre des conférences organisées par l'IFP.

Soyez attentifs pour ne pas rater cette intervention!



CTT-groupe.jpgJeudi 10 mai:

Visite du Groupe CTT (Centre Technologique du Textile)

Personne rencontrée:

Jacek Mlynarek, PDG

jmlynarek@gcttg.com

http://www.gcttg.com

Dynamique et polyvalent, le Groupe CTT joue un rôle de premier plan dans le développement des entreprises textiles, géosynthétiques et para-textiles, en ajoutant de la valeur à leur modèle d’affaires. Offrant une large gamme de services techniques, commerciaux et d’informations, le Groupe CTT s’associe aux industriels dans leurs projets d’innovation et les assiste dans le développement de nouveaux produits ou à la conquête de nouveaux créneaux de marchés, ici où ailleurs sur la planète.

Reconnu au titre de Centre d’Excellence, le Groupe CTT est axé sur l’économie du savoir, et assume un rôle de leadership dans les développements technologiques de l’industrie.

L’industrie canadienne des textiles a élaboré une stratégie sur vingt ans, intitulée la Carte routière technologique, afin de définir son positionnement futur. Cette stratégie cible les produits spécialisés (textiles techniques et autres textiles à valeur ajoutée), en prenant en compte les différentes forces susceptibles de stimuler la demande dans les années à venir.

Cette orientation produits nécessite de mettre en œuvre, d’améliorer et de combiner les technologies existantes, comme celles des matériaux composites et hybrides (tissés, tricots et non-tissés), les technologies dites intelligentes, les technologies liées aux non-tissés, les fibres de haute performance et les tissus, les nanotechnologies et les biotechnologies.

M. Mlynarek présente le centre qui compte une soixantaine de personnes et près de 800 clients par an. Les activités de laboratoire (analyse, détection, résultat, amélioration), les essais/qualité, les expertises sont les principales tâches, mais la R&D en vue d'innovation sont des activités essentielles pour des axes prioritaires:Capture-textile.JPG

  • Santé et protection humaine (Pompier, policier, militaire...)

  • Construction (Isolation, bâtiment...)

  • Transport (Aviation...)

  • Environnement (Génie civil...)

Mais il n'est pas interdit d'imaginer que les innovations en textile et en packaging se croiseront prochainement notamment dans les propriétés actives et intelligentes des matériaux! D'où l'intérêt de telles rencontres.



CSPP.jpgVendredi 11 mai:

CSPP (Centre Spécialisé en Pâtes et Papiers)

Personne rencontrée:

Mario Parenteau, Ing., M. Sc., Directeur

mario.parenteau@cegeptr.qc.ca

La mission du centre est de contribuer au développement de l'industrie des pâtes et papiers. Dans ce but, l'assistance technique, la recherche appliquée, le transfert technologique et le support à la formation sont privilégiés. Pour ce faire, le centre spécialisé en pâtes et papiers dispose d'une usine pilote unique au Canada permettant de reproduire des procédés partiellement ou en entier. L'usine possède:

  • Un atelier pour la mise en pâte, le traitement des pâtes et le bioraffinage.

  • Une machine à papier pilote complète, incluant les technologies les plus avancées.

  • Des équipements de traitement de surface permettant de modifier et de fonctionnaliser les papiers et les cartons.

M. Mario Parenteau, nous guide dans le centre où l'on rencontre une équipe travaillant sur diverses activités :Québec 2012 (151)

  • Contrôle de la qualité

  • Contrôle du procédé

  • Résolution de problèmes de production

  • Optimisation de procédé

  • Identification de contaminants

  • Essais de nouveaux produits

M. Parenteau nous apprend que le CSPP assure un service rapide, des résultats fiables et précis et, évidemment, la confidentialité des travaux. La fiabilité des résultats est assurée par un personnel hautement qualifié, par le suivi régulier des appareils et par la participation à plusieurs programmes de monitorage des instruments. Les essais sont effectués selon les normes en vigueur dans l’industrie.

Commenter cet article

À propos

L'éco-conception des emballages est un enjeu majeur... Réunir les idées pour apporter de l'innovation, des comportements respectueux et surtout une démarche responsable de la part des industriels...